Tendance 2019 : Micro-influencer

La notion de micro-influenceurs décrit un influenceur digital avec une base d’abonnés bien plus basse que les plus gros influenceurs. Les influenceurs ayant une base d’abonnés qui varie entre 1’000 et 10’000 sont considéré comme micro-influenceur. Ces petits influenceurs submergent dans tous les recoins des réseaux sociaux et attirent à cet effet le regard de beaucoup de marques. Il est important pour cet article de savoir qu’un macro-influenceur possède entre 500’000 – 1 million d’abonnés et une célébrité dépasse le million.

Image1 : https://www.codeur.com/blog/wp-content/uploads/2018/04/micro-influenceur-2.jpeg

Le marketing sur les réseaux sociaux est une manière très efficace des entreprises de faire leur pub et de gagner ainsi en visibilité. Sachant que de plus en plus de navigateurs se trouvent équipés de bloqueur de publicité, les marques se tournent vers les influenceurs qui leur garantissent une visibilité certaine. Les marques trouvent une quantité d’avantages non négligeable auprès des ces micro-influenceurs qui je citerai plus bas dans le texte. Plusieurs analyses ont été faites, notamment par tank.fr[1], et il en est sorti que la pub publiée par ces petits influenceurs menait à un taux de conversion bien plus élevé que les plus gros influenceurs. Ceci est très bénéfique pour toute organisation qui souhaite gagner en visibilité sur le web. Sachant que le coût d’une publication mise en ligne par un gros influenceur s’élève en moyenne à 250’000 dollars contre 180 dollars pour les plus petits influenceurs, les entreprises voient un grand intérêt à travailler avec ces petits influenceurs.

Collaborer avec ces petits influenceurs apporte pleins d’autres avantages. Ils sont tout d’abord bien plus simples d’approche. Contrairement aux célébrités, ils acceptent la majorité des offres, dans la mesure qu’elles soient correctes. Étant donné qu’ils regroupent moins de personnes ils ont la possibilité d’avoir une complicité plus importante avec leurs abonnées. Lors d’une publication sponsorisé les followers seront automatiquement plus voué à s’intéresser à la publicité. Ces petits influenceurs possèdent un contenu plus ciblé qui permet aux différentes marques de trouver l’influenceur qui correspond parfaitement au produit/service sponsorisé.

Ce qui pourrait repousser certaine marque à collaborer avec ces influenceurs se porterait plus sur le fait que les différentes publications auraient une portée plus faible que chez les célébrités. D’autres points seraient qu’ils ont probablement moins d’expérience et dû à leur nombre d’abonnés ils sont moins bien référenciés, donc bien plus difficile à trouver !

Afin d’étoffer ma recherche à propos de ce phénomène qui sont ces micro-influenceurs, je me suis permis de demander à une amie s’il était possible de lui poser quelques questions, afin de mieux comprendre cette tendance. Elle a gentiment accepté mais à cependant demandé de rester anonyme. Sachant que son anonymat n’aurait aucune répercussion sur mes recherches j’ai bien évidement accepté. Afin de faciliter la compréhension de l’interview, je vais l’appeler Cécile.

Cécile possède une page Instagram ciblé sur le fitness qui compte au 15 janvier 2019, 1700 followers.

Je lui ai envoyé un certain nombre de questions afin de mieux connaitre le fonctionnement des micros-influenceurs.

Dans quel domaine est tu actives sur Instagram et quel serait la moyenne d’âge/type de public que tu cibles ?

Je propose du contenu fortement lié au monde du fitness et le healthy lifestyle en général. Étant une coach de sport diplômé j’essaie d’aider les gens qui me suivent comme possible en leur partageant mes derniers plats préparés, mes exercices du moments ou tout simplement quelques astuces pratiques qui m’aident au quotidien.

À quelle fréquence poste tu du contenu sur Instagram ?

J’essaie de poster le plus souvent possible. Parfait serait que je sois capable de poster tous les jours, mais avec le travail ce n’est pas toujours facile. Une fréquence de 4 a 5 post par semaine je trouve raisonnable.

Quelles sont tes moyennes de vues pas post ?

Tout dépend de mon type de contenu. Un plat bien présenté peut facilement dépasser les 700 vues alors qu’une photo de ma musique du moment n’atteint pas la moitié de vues.

As-tu déjà été contacté par une marque pour une collaboration et si oui à partir de quel nombre d’abonnés, ce nombre de contact a t’il augmenté au fur à mesure ?

Oui j’ai déjà été contacté et ceci assez rapidement. Ça a du commencer au 800 abonnés. Aujourd’hui il y a au minimum un entreprise par semaine qui souhaite m’envoyer un produit afin que je le partage sur ma page ou me donner un lien d’affiliation.

Quelles ont été les types de collaboration que tu as pu faire ?

Au début il y avait beaucoup de petites start-up chinoises qui me promenaient de travailler avec moi si je passais un achat auprès de leur boutique avec un lien qu’ils me fournissaient. Cependant c’était très souvent une arnaque. Ces entreprises utilisent la naïveté des petits influenceurs pour leur promettant qu’ils vont enfin devenir ambassadeur d’une marque de sport pour leur soutirer des sous. Avec le temps j’ai appris à filtrer les entreprises mal attentionnées. J’ai déjà pu faire des post sponsorisé contre des bons d’achat dans leur boutique respective.

Quels ont été tes avantages de collaborer avec certaines marques ?

Comme je l’ai dit plus haut j’ai pu bénéficier de bon qui sont exclusivement valable dans la boutique respective ou encore recevoir des habits gratuitement.

Quels ont été les désavantages ou mauvaises expériences que tu as pu faire avec certaines marques ?

Entreprises qui arnaquent, qui mentent noir sur blanc en promettant de l’argent ou des produits gratuits.

As-tu déjà eu des retours de certaines marques, que ce soit positif ou négatif ?

J’ai pu collaborer avec une marque connue de complément alimentaire. Ils m’ont demandé d’écrire dans mon statut Instagram que j’étais bien une ambassadrice auprès de leur marque en mentionnant mon lien d’ambassadrice et de poster une photo par semaine avec leurs articles. En contrepartie ils m’envoyaient quelques articles de leur boutique à fréquence mensuel. Ça n’a pas duré longtemps car mon profil ne gênerait pas assez de conversion.

C’est interview ma énormément aidé à comprendre le fonctionnement de ces collaborations entre les marques et micro-influenceurs. Afin que cette recherche soit plus exacte il faudrait mener des interviews auprès d’influenceurs actifs dans pleins de domaines différents ayant un nombre d’abonnés qui varie entre 1000 et 10 000.

J’ai pu donc constater que cette tendance est en pleine expansion, ce qui est profitable pour les deux parties. D’une part les nouvelles marques qui découvrent cette tendance et qui souhaitent collaborer avec ces micro-influenceurs et d’autre part les influenceurs qui sont toujours plus nombreux, prête à accueillir cette demande venant des entreprises.        

Les micro-influenceurs sont une tendance à surveiller car elle a beaucoup d’avantages à offrir. Même s’il peut s’avérer compliqué de tomber sur la perle rare, il faut parfois privilégier la qualité à la quantité.

Sources :

https://www.journalducm.com/micro-influenceurs-micro-influenceuses/

https://www.definitions-marketing.com/definition/micro-influenceur/

https://www.instagram.com/?hl=fr

https://daniloduchesnes.com/blog/tendances-marketing-digital/

https://www.codeur.com/blog/micro-influenceurs/


[1] http://www.tanke.fr/une-analyse-du-taux-dengagement-de-282-000-comptes-instagramune-extension-chrome-pour-calculer-le-taux-dengagement/

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :